Yama no Kami : histoires ancestrales et cultes du Japon


Comme dans les autres ouvrages de la collection « Le folklore japonais et ses Yokai », découvrez ici de nombreuses petites histoires qui montrent la richesse culturelle du Japon. A partir du livre dédié aux Yama no Kami, nous allons mettre en avant les forces mystiques des montagnes.

A différents moments du livre, vous allez découvrir des croyances religieuses d’antan sous la forme de superstitions ou d’anecdotes. Ces éléments culturels ne se racontent pas forcément par de longues histoires mais ils permettent de mieux comprendre pourquoi les traditions anciennes perdurent dans certains milieux.

Des fêtes traditionnelles dédiées à l’agriculture ou au respect des forêts, en passant par la mise en avant de châtiments divins, les Yama-no-Kami (dieux des montagnes) forment toute une partie du folklore japonais qui tend à être oublié.


Toutes les histoires de cet article forment un extrait du livre "Les dieux des montagnes, petites histoires de Kami et cultes du passé", afin d'être le plus transparent avec vous sur son contenu.

Cet article a donc pour vocation de vous parler des Tengu japonais et de vous faire découvrir des livres associés :

Montagne japonaise divinisée

Histoires et légendes sur les Yama no Kami du Japon.

Questions sur les Tengu

A venir !

A trois sur un cheval

Apparition : Préfecture de Fukushima 福島県Ville d'Iwaki いわき市

Lorsqu'une femme était sur le point d'accoucher, son mari devait la conduire à cheval jusqu'au sanctuaire du dieu de la montagne.

Si l'animal ne s'arrêtait pas avant son arrivée au sanctuaire, alors on disait que l'accouchement allait être difficile.

La croyance voulait que la divinité monte aussi sur le cheval avec les 2 amants, et qu'elle soit si lourde que la pauvre bête transpire abondamment jusqu'à s'arrêter.

Si on rencontrait un homme sur le chemin, alors un garçon allait naître. Si c'était une femme, alors ça devait être une fille.

Après l'accouchement, il fallait éparpiller du riz au sol pour remercier la divinité de sa protection et pour la bonne santé de l’enfant.

La veille dame de la montagne

Apparition : Préfecture d'Ehime 愛媛県Comté de Kita 喜多郡

Dans les montagnes du mont Yū, il y a deux sanctuaires. Le sanctuaire de Yamamba et le sanctuaire d'Oyamazumi, qui sont appelés respectivement les sanctuaires de Baasan et d'Oyamazumi. On dit qu'ils sont dédiés à un même Yama-no-Kami, même si les noms changent.

Dans le passé, il y avait une vieille femme qui descendait souvent de la montagne pour demander de l’aide ou pour qu’on lui donne de la nourriture. Quand elle est morte, tout le monde l'a vénérée en pensant qu'il s'agissait de la divinité de la montagne.

Aujourd'hui encore, les jeunes filles vont visiter Yamamba lorsqu'elles ont quelque chose à demander, comme le fait d'être en bonne santé. Les personnes malentendantes, affaiblies suite à une naissance ou à une fausse couche vont également prier Yamamba.

Le grand châtaignier

Apparition : Préfecture d'Akita 秋田県 Ville d'Akita 秋田市

Dans les montagnes, un Yama-no-Kami a élu domicile dans un grand châtaignier. On dit que même s'il est coupé, l'arbre se relève toujours et reste majestueux.

Un jour, un homme nommé Yahei a essayé d'abattre l'arbre. Au premier coup de hache, un enfant de cinq ou six ans en est sorti alors que la sève jaillissait abondamment.

L'enfant avait une apparence déformée et ses cheveux étaient crépus. Puis il s'est mis dans une colère noire et il frappa très fort Yahei au point de l'assommer ! A son réveil, l'enfant avait disparu et la trace de hache dans l'arbre aussi.

La gardienne du clan Kodama

Apparition : Préfecture de Miyagi 宮城県

Dans la nuit du 11 décembre, une belle femme a demandé à séjourner dans la hutte du clan Kodama à cause d'une forte tempête de neige. Mais le clan Kodama, peu amical, refusa.

Le clan Sugino (aussi connu sous le nom de clan Shigeno) a gracieusement permis à la femme de rester. Le lendemain, la femme se réveilla en criant et elle s'apprêtait à accoucher. On posa une planche de bois sur le sol et une autre sous elle, puis elle mit au monde 12 enfants !

L'instant d'après, la femme s'est envolée dans le ciel en disant qu'elle ne les remercierait jamais assez pour leur gentillesse. Par la suite, le clan Sugino est devenu réputé pour ses chasses légendaires et pour sa puissance guerrière.

On dit que les membres du clan Kodama, eux, se sont transformés en des rats voués à vivre cachés dans une grotte toute leur vie.

La diffusion de la peste

Apparition : Préfecture de Yamanashi 山梨県Ville d'Uenohara 上野原市

A Yotake, le 16 janvier est le jour où le dieu de la peste va dans chaque foyer pour diffuser sa maladie. Ce jour-là, le dieu de la montagne vient à son tour chercher la peste dans chaque maison. Avant de partir, il diffuse une aura protectrice dans les foyers pour que le dieu de la peste ne puisse plus entrer.

La ruse des bûcherons

Apparition : Préfecture de Shimane 島根県

A Shimane, on dit que le dieu d'une montagne est aveugle et que chaque soir, il vient toucher ses arbres pour s'assurer qu'ils ne soient pas coupés.

Mais les bûcherons sont malins ! Dès qu'ils coupent un arbre, ils plantent un rameau à sa place et la divinité croit que son arbre est toujours là. De cette manière, les bûcherons évitent la colère de la divinité et ils peuvent continuer de couper du bois sereinement.


Note de l'auteur : cette histoire est assez similaire au mythe grec de Polyphème, qui met en scène la fuite d'Ulysse face à la surveillance du Cyclope rendu aveugle, en se cachant sous les moutons du monstre. En effet, Ulysse est ici représenté par un bûcheron courageux qui vient sur le territoire d'une puissance supérieure (Polyphème sous les traits d'un Yama-no-Kami) et qui échappe à sa cruauté par la ruse (le remplacement d'un arbre par un rameau). Si cette histoire semble être proche du mythe grec, c'est qu'il s'agit sûrement là d'une transmission orale du conte étranger, déformé avec le temps / les éléments culturels / l'Histoire / le lieu géographique.

Le masque du Kami

Apparition : Préfecture de Tokushima 徳島県

Autrefois, chaque tribu avait son propre dieu de la montagne. Une croyance populaire de la région voulait que tout arbre devant lequel on pose un masque en bois, représentant un Yama-no-Kami, permettrait à cet arbre de devenir lui-même un dieu de la montagne en vieillissant.

On ne retirait donc jamais ces masques du sol et celui qui osait couper un arbre sacré était puni par les dieux.

Le matelas de paille

Apparition : Préfecture de Fukushima 福島県Ville d'Iwaki いわき市 / Ville de Yotsukura 四倉町

On dit que si une femme emprunte un matelas de paille au dieu de la montagne et qu'elle se tapote le ventre, elle n’accouchera pas dans la douleur.

Le dieu Benzaiten 弁才天

Apparition : Préfecture de Tottori 鳥取県Comté d'Iwami 岩美郡

Si vous rencontrez le dieu Benzaiten sur une montagne le neuvième jour du dixième mois du calendrier lunaire, vous aurez en face de vous une divinité courroucée et d’une extrême violence !

Un jour, des gens sont allés à la montagne pour couper un pin sacré, mais Benzaiten est apparu et il les a écrasés sous son arbre.

Ganto-sama 願戸様

Apparition : Préfecture de Nagano 長野県Comté de Shimoina 下伊那郡 / Village de Tenryu 天龍村

Au confluent de la route d'Iijima et de Makikanedo, il y a un dieu de la montagne appelé Gando-sama qui loge dans un sanctuaire.

On dit que c’était en fait un voyageur durant l'époque d'Edo et qu'il a trouvé la mort dans cette montagne. Selon les dires, son esprit n’a jamais quitté la montagne et il est devenu un Yama-no-Kami à part entière.

L'oracle d'Hayama 葉山の神つけ

Apparition : Préfecture de Fukushima 福島県Comté de Soma 相馬郡 / village d'Iitate 飯館村

Une fois, l'oracle de la divinité Hayama a prédit qu'il y aurait de l'eau en abondance ce jour-là. Cependant comme il faisait beau, quelqu'un a ri au nez de l'oracle et l'après-midi, au lieu d'avoir de la pluie, il y a eu des inondations.

Cet article a été rédigé par Kévin TEMBOURET le 26/03/2021 et il s'agit d'un contenu original, tiré du livre "Les dieux des montagnes, petites histoires de Kami et cultes du passé". Merci de respecter le travail réalisé et les droits d'auteur.

Si vous souhaitez utiliser le contenu de cet article, vous pouvez obtenir une autorisation en me contactant directement et en faisant un lien direct vers cette page.

Histoires des divinités des montagnes du Japon.

Questions de Tanuki

A venir !