Qu'est-ce qu'un Kitsune ?

La figure du renard au Japon est parfois bienveillante et parfois très négative. Pourquoi est-ce qu’un Kitsune peut-il être considéré autant comme un gardien que comme un démon ? Quelles sont les origines mystiques de cet animal folklorique ? Il y a bien des questions à se poser sur les Kitsune et auxquelles on trouve difficilement réponse … Surtout dans notre langue !

Toutes les questions de cet article forment un extrait du livre "Qu'est-ce qu'un Kitsune ?", afin d'être le plus transparent avec vous sur son contenu.

Cet article a donc pour vocation de vous apporter le plus de réponses possibles et, j’espère, de vous donner envie d'en apprendre plus sur les Kitsune grâce à 2 de mes livres :

Témoignages et histoires de renards mystiques du Japon.

Toutes les questions essentielles sur les renards du Japon.

D'ailleurs, c’est grâce aux lecteurs qui m'ont contacté que j’en suis venu à écrire toutes ces explications. Grâce à vos retours, vos encouragements et vos questions, j’ai décidé de créer un petit livre uniquement dédié aux interrogations qui me semblaient les plus pertinentes. Entre ce que je savais et ce que j’ai approfondi, voici une compilation de connaissances sur les Kitsune rien que pour vous !

Pourquoi le Kitsune peut-il avoir plusieurs queues ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du renard à 9 queues n’est-ce pas ? Au moins avec les mangas.

Sachez que la queue d’un renard correspond en réalité à son rang spirituel, qu’on appelle aussi parfois « pouvoir spirituel ».

Quand le Kitsune prend de l’âge, il augmente son pouvoir spirituel. Ainsi, il augmente son nombre de queues : de 1 queue il passe à 2, puis à 3, puis à 5, 7 et enfin 9 !

Ce n’est qu’à partir de 9 queues qu’un Kitsune devient vertueux et qu’il maîtrise pleinement son pouvoir spirituel.

Pourquoi est-ce qu’il y a des Kitsune mauvais et d’autres bons ?

Le Kitsune est un Yokai assez intéressant car selon sa place dans le monde, il réagit différemment.

Si un Kitsune est choisi par un dieu, alors il devient un renard mystique et vertueux. C’est notamment le cas des Kitsune qui accompagnent Inari no Mikoto, la divinité du riz et l’image de la lutte contre la famine. (Voir « le dictionnaire des dieux japonais : les 200 divinités du Shintoïsme »).

Quand le Kitsune est « licencié » par la divinité ou qu’il est rejeté après avoir causé des problèmes, alors il devient maléfique. Un Kitsune « sans emploi » a tendance à faire ressortir le côté malveillant qui est en lui.

Si une divinité protégée par le Kitsune est oubliée, par exemple lors de la disparition de la foi locale, alors le Kitsune devient un démon renard errant. Cela arrive aussi quand on ne vient plus faire d’offrandes au dieu ou au renard lui-même.

En somme, un renard mystique est sympathique tant qu’il a un objectif de vie. S’il perd son travail alors il perd progressivement ses valeurs morales.

Dès lors, on peut se poser la question suivante : est-ce que le Kitsune ne serait-il pas créé à l’image de l’homme vivant en société ? C’est bien possible, car celui qui vit aux crochets des autres a rarement une bonne image auprès de ses semblables.

Est-ce qu’un Kitsune peut devenir humain ?

Oui ! Tout à fait ! Vous avez compris qu’un Kitsune augmente son nombre de queues selon son pouvoir spirituel et selon son âge.

Si le renard mystique sert un dieu, par exemple la divinité Inari no Mikoto, alors il peut avoir jusqu’à 9 queues. Une fois qu’il a atteint la quantité maximale, alors le nombre de queues diminue progressivement jusqu’à ce que le Kitsune puisse atteindre son prochain stade : devenir un « renard humain ».

Pour cela, il doit servir les dieux pendant 1000 ans, sans commettre aucune faute. Le Kitsune doit être vertueux.

Une fois les 1000 ans de dépassés, le renard autrefois à 9 queues peut enfin se mélanger aux humains sans en avoir plus aucune.

Quelle est la différence entre un Kitsune et un Tanuki ?

Avant toute chose, le Kitsune est un renard. Ça, vous le savez ! Le Tanuki, lui, est un chien viverrin ou un raton laveur.

Il y a beaucoup d’histoires qui les considèrent comme assez similaires mais on note une différence dans le comportement : le Kitsune est rusé ! Alors que le Tanuki a plus tendance à être drôle.

Le Kitsune semble être supérieur avec ses 9 queues, mais il existe une histoire qui démontre que les Tanuki ne sont pas à prendre à la légère pour autant. On dit que le Royaume des Tanuki de Shikoku comprend les raton laveurs les plus forts, considérés comme les Yokai les plus puissants du folklore japonais.

Alors désolé si cela vous déçoit, mais le Kitsune ne semble pas faire le poids !

Pourquoi les Kitsune sont peu représentés à Shikoku ?

Il y a longtemps, un Kitsune et un Tanuki se sont battus à Shikoku. Le Tanuki était très fort et le Kitsune a perdu. Alors, le renard et ses compagnons ont été forcé de quitter la région alors que les Tanuki ont formé leur royaume sur ces terres.

Depuis, le dieu Inari et ses renards ne peuvent plus étendre leur culte dans la région.

Le Kitsune est-il masculin ou féminin ?

Dans certains mangas, on a tendance à représenter le Kitsune à 9 queues comme un Yokai masculin. Mais ce n’est pas tout le temps le cas ! Car on remarque des histoires de Kitsune, locales surtout, qui montrent les renards mystiques du Japon sous des traits féminins. Parfois, il s’agit d’un Kitsune masculin qui aime s’habiller en femme et d’autres fois c’est un Kitsune féminin qui porte de beaux habits pour plaire aux hommes puissants.

Il y a des mariages de Kitsune par ailleurs, qui montrent que les deux sexes existent. Pour en voir un, il faut attendre tard dans la nuit, en pleine forêt, qu’un cortège de Kitsune apparaisse.

Le Kitsune est donc soit féminin soit masculin (avec une prédominance du sexe masculin).

Est-ce qu’il y a plus de Kitsune ou de Tanuki dans le folklore japonais ?

Rien qu’à Shikoku, on dit que le Royaume des Tanuki comprend 808 Tanuki. Imaginez dans tout le Japon !

Mais est-ce qu’on parle plus des Kitsune ou bien des Tanuki ? Pour ma part, lorsque j’ai écrit mon livre sur les renards japonais, j’ai regroupé environ 2800 sources tandis que pour les Tanuki … On est plus aux alentours des 800 sources. Ce qui est déjà énorme, je vous l’avoue ! Parmi ces sources, il n’y a parfois aucune autre information que le lieu ou l’époque. Néanmoins, cela nous permet de constater que le Kitsune fait l’affaire de bien plus d’histoires que le Tanuki au Japon.

Donc est-ce qu’il y a plus de Tanuki ou de Kitsune ? Personne ne le sait mais on pense que les Tanuki sont plus nombreux alors que les Kitsune sont plus présents.

Est-ce qu’un Kitsune est plus puissant qu’un Tanuki ?

Nous avons déjà répondu à cette question, c’est vrai, mais oublions la puissance physique du Yokai.

Le Tanuki est-il vraiment plus puissant que le Kitsune ? D’un point de vue spirituel, on considère que le Kitsune est le roi du monde surnaturel car il peut s’élever au rang de dieu. D’ailleurs, lui-même messager divin dans de nombreux cas, le Kitsune comprend un pouvoir mystique plus pur que celui de nombreux Yokai.

Quelle est la différence entre le Kitsune du Ciel et le Kitsune du Vide ?

On dit qu’un Kitsune peut passer un test quand il atteint les 1000 ans. S’il réussit, alors il peut devenir un renard céleste et servir le dieu du Ciel (voir « le dictionnaire des dieux japonais : 200 divinités du Shintoïsme ») ou l’Empereur céleste (de la mythologie chinoise et taoïste). Mais s’il échoue, alors il devient un renard sauvage.

Le renard mystique à 9 queues qui s’entraîne pendant 3000 ans, lui, devient un Kitsune du Vide.

On pourrait penser qu’ils sont au même niveau pour une seule raison : ils répondent tous deux à une religion différente, l’un au Shintoïsme e et l’autre au Bouddhisme.

Quelle est la plus ancienne description de Kitsune ?

Comme nous venons de le voir dans la question précédente, le Kitsune est autant chinois que japonais.

Son origine, quant à elle, proviendrait d’entre le IIème et IVème siècle avant notre ère. Un document chinois qui relate de la géographie parle d’une créature qui vivait sur la montagne de Qing Qiu. Il s’agissait d’une bête fabuleuse, composée de 9 queues et semblable à un renard.

C’est ici la première description que nous avons d’un Kitsune, au sens actuel du terme.

Selon la légende, ce renard japonais était âgé de 10 000 ans et cela expliquerait pourquoi son pouvoir était si puissant. Il était capable de ravager un pays et d’apporter le malheur dans chaque foyer.

Pourquoi dit-on qu’une personne est hantée par un Kitsune ?

Derrière tout Yokai, il y a un sens. Est-ce que le Kitsune est vraiment un esprit négatif qui vient hanter une personne ? Ou ne serait-ce pas un moyen d’indiquer qu’un individu a quelques troubles psychologiques ? Pour ma part, après de nombreuses recherches sur les Kitsune, j’ai tendance à penser que la deuxième explication est la bonne.

Pourquoi ? Car les anciens disaient d’une personne excentrique qu’elle était possédée par un Kitsune. Qu’elle semble avoir la rage (maladie qui pourrait être une explication) ou bien qu’elle fasse des bruits étranges, la personne possédée par un renard japonais serait aujourd’hui reconnue comme un patient schizophrène. Quand on ne comprend pas une maladie mentale, alors on a tendance à considérer cela comme un phénomène mystique. Qu’on parle de renard, de Yurei ou de d’autres Yokai.

De quelle couleur est un Kitsune ?

Tout dépend de son âge et son statut ! Généralement on dit qu’il y a plusieurs couleurs :

  • Le renard blanc : le Kitsune blanc est le gardien de la divinité Inari. Il est donc pur et bon.

  • Le renard noir : on peut le voir comme un renard de la chance. On le représente d’ailleurs assez bien au Fushimi Inari Taisha de Kyoto, à l’entrée du temple de la divinité !

  • Le renard doré : le Kitsune prend une couleur dorée quand il acquiert 9 queues.

  • Le renard argenté : tout comme le Kitsune doré, le Kitsune d’argent change la couleur de sa fourrure en atteignant le plus haut niveau de spiritualité.

  • Le renard roux : plus fréquent, son apparence correspond aux renards d’Hokkaido.

Depuis quand le Kitsune est-il vu négativement ?

Auparavant, le Kitsune avait une relation avec les dieux et donc il apparaissait comme un présage de bonne fortune. Ce n’est que depuis la publication de l’ouvrage chinois « L'Investiture des dieux » (XVIIème siècle) que son image a changé. Suite au mélanges culturels entre la Chine et le Japon, le Kitsune est devenu un démon renard à 9 queues, au visage blanc et à la fourrure d’or.

Est-ce qu’un Kitsune peut être médium ?

Un renard japonais, quand il s’agit d’un Yokai mystique, peut devenir clairvoyant au fil des millénaires. On dit qu’un renard qui vit depuis plus de 3000 ans peut voir le passé, le présent et l’avenir et cela de manière illimitée.

Donc oui, d’un certain point de vue, le Kitsune peut être médium. Cette capacité spirituelle peut venir en complément d’une autre capacité très appréciée chez les Kitsune : la métamorphose.

Est-ce qu’un Kitsune peut avoir une queue plus grosse qu’un autre renard mystique ?

Oubliez la question fallacieuse qui pourrait se cacher derrière celle-ci, car ce n’est pas de cela que nous allons parler !

Oui, la queue d’un Kitsune varie en épaisseur selon l’ancienneté de celle-ci. Au début, sa queue est fine. Ensuite elle gagne en épaisseur et ce n’est qu’à partir de ce moment-là que le Kitsune peut avoir une queue fine supplémentaire. Celle-ci devient aussi épaisse avec le temps, puis une autre pousse, etc. Et cela jusqu’à atteindre 9 queues !

Donc, en conclusion, on peut déterminer si un Kitsune est plus vieux qu’un autre simplement en regardant la quantité de queues et l’épaisseur de la dernière qui s’est développée.

Qu’est-ce qu’un renard ermite dans le folklore japonais ?

Nous avons vu qu’un Kitsune pouvait atteindre parfois 1000 ans ou encore 3000 ans. Nous sommes bien loin de leur âge, nous, pauvres humains d’une centaine d’années !

Quand un renard mystique du Japon atteint les 1000 ans, il a le choix entre passer le test du Kitsune céleste ou bien devenir ermite pour se concentrer sur son pouvoir spirituel.

Voilà donc l’origine du Kitsune ermite, renard mystique sage et reculé.

Témoignages et histoires de renards mystiques du Japon.

Toutes les questions essentielles sur les renards du Japon.

Cet article a été rédigé par Kévin TEMBOURET le 16/01/2021 et il s'agit d'un contenu original, tiré du livre "Un Kitsune, qu'est-ce que c'est ?". Merci de respecter le travail réalisé et les droits d'auteur.

Si vous souhaitez utiliser le contenu de cet article, vous pouvez obtenir une autorisation en me contactant directement et en faisant un lien direct vers cette page.